Au bout de mes souliers

Les Vieux Fourneaux - Tome 1. Ceux qui restent

16 Mars 2019, 15:44pm

Publié par Claire

Voici un véritable coup de cœur côté BD reçu dans le cadre de La BD fait son festival . J'étais ravie de recevoir le Tome 1 des Vieux Fourneaux : Ceux qui restent, album qui connaît un très grand succès et dont on entend de plus en plus parler, notamment avec son adaptation cinématographique. Je ne découvre cette série que maintenant... et avec grand plaisir puisque j'ai lu ce premier tome en une soirée !

 

© Lupano - Cauuet - Dargaud 2014

© Lupano - Cauuet - Dargaud 2014

Côté intrigue, nous sommes déjà dans l'originalité : trois amis septuagénaires se retrouvent à l'enterrement de Lucette, femme de l'un d'entre eux. Ces trois amis n'ont pas leur langue dans leur poche et sont toujours très dynamiques : Pierrot et ses grandes lunettes, qui prend un malin plaisir à saboter des soirée d'inauguration mondaines avec son mouvement « Ni yeux ni maître », Antoine, l'ancien syndicaliste et mari de Lucette, et le plus mystérieux Mimile et ses tatouages, qui a gardé une âme d'enfant .

Nous les suivons dans leur route jusqu'en Toscane, suite à la lecture d'une lettre de Lucette qui est une véritable révélation, en compagnie de Sophie, petite-fille de Lucette qui a choisi de reprendre son théâtre de marionnettes, au volant de la camionnette rouge estampillée « Le Loup en Slip ». Grâce à des voyages entre souvenirs et temps présent, nous nous attachons beaucoup à ce groupe d'amis truculents, dans des dialogues teintés d'humour. Mais derrière cet humour se cachent également un conflit entre générations et des interrogations sur notre société. J'ai beaucoup aimé ces personnages qui sont restés au fond d'eux-mêmes une bande de copains d'enfance et naviguer avec eux dans leur passé plein d'aventures surprenantes et touchantes. Une très jolie découverte... j'ai hâte de lire les autres tomes !

 

Les Vieux Fourneaux, Tome 1 : Ceux qui restent, Scénario : Wilfrid LUPANO, Dessin et couleurs : Paul CAUUET, Dargaud, 2014.

Voir les commentaires