Au bout de mes souliers

Un petit jeu sans conséquence à la Comédie de Paris

27 Mai 2017, 20:59pm

Publié par Claire

Première découverte pour ma part, il y a quelques jours, de la Comédie de Paris... Et quelle découverte! Je suis revenue ravie de la comédie Un petit jeu sans conséquence de Jean Dell et Gérald Sibleyras qui y est jouée depuis le 17 mai, une pièce qui a connu un réel succès il y a quelques années. Une salle à taille humaine et qui permet de s'immiscer vraiment dans le décor de pique-nique estival...

Un petit jeu sans conséquence à la Comédie de Paris

L'intrigue est assez simple: Claire et Bruno forment un couple idéal, admiré de tous, tellement que Patrick, un cousin absolument immature, le compare à un couple qui pourrait faire la publicité pour une marque de biscottes, ce qui ne manque pas de vexer Claire. Celle-ci, sans trop réfléchir, lui rétorque qu'ils sont en pleine séparation et décide, par jeu, d'annoncer la séparation du couple à tout le monde. Ce qui permet de dévoiler les vraies pensées de leur entourage... mais n'est également pas sans conséquence! L'occasion de découvrir le personnage d'Axelle, la "bonne copine"... enfin si on peut dire, ou bien Patrick, qui... Enfin non, je n'ai pas envie de tout vous raconter...

Si le texte est parfois à mon goût un peu trop simple  (je dis bien à mon goût!), il n'empêche qu'il provoque souvent le rire, car les comédiens s'en donnent à coeur joie dans cette mise en scène très réussie d'Eric Laugerias. Il y a peu de décor, ce qui permet de se concentrer sur le jeu des personnages et de s'en régaler! Une mention spéciale pour Michel Baladi que j'ai absolument adoré dans le rôle drôle mais aussi finalement touchant de Patrick. Ce n'est pas si facile de jouer l'"idiot", affublé d'une salopette fleurie et d'un tee-shirt Nirvana, celui qui vous poursuivra partout pour lancer une partie de frisbee, un des moments les plus drôles de la pièce. J'ai beaucoup aimé aussi le personnage d'Axelle, joué par Nathalie Tregouët, car il a beaucoup de facettes et que l'actrice joue le jeu de ce mystère mais... je ne peux rien vous dévoiler!

 

Un petit jeu sans conséquence, à la Comédie de Paris depuis le 17 mai 2017

42 rue Pierre Fontaine 75009 Paris

Informations et réservation ici

Ce jour-là j'ai vu (la distribution peut différer, voir informations sur le site):

Nathalie Tregouët dans le rôle d'Axelle
Ségolène Prunier dans le rôle de Claire
Alain Cerrer dans le rôle de Bruno
Michel Baladi dans le rôle de Patrick
Fabrice Pannetier dans le rôle de Serge
 

Merci beaucoup au théâtre pour les invitations :)

 

Voir les commentaires

Picasso Primitif, une exposition à ne pas rater au Musée du Quai Branly

21 Mai 2017, 21:28pm

Publié par Claire

Il y a quelques semaines, je suis retournée avec bonheur au Musée du Quai Branly, pas pour un concert cette fois-ci mais pour visiter l'exposition Picasso Primitif en compagnie d'Yves Le Fur, Commissaire de l'exposition mais aussi Directeur du patrimoine et des collections du musée du Quai Branly - Jacques Chirac. Pour des raisons de droit, je ne peux vous faire partager des photos alors je vais me contenter de vous montrer l'affiche (très réussie!) de l'exposition. Vous pouvez également en visionner la bande-annonce ici.

Comme l'explique Yves Le Fur, l'exposition n'a pas vocation à montrer "d'hypothétiques preuves d'inspirations [...] en l'absence de déclaration formelle de l'artiste", mais s'attache à révéler "la relation entre Picasso et les Arts d'Afrique, d'Océanie, des Amériques mais aussi d'Asie." Il s'agit donc de recréer un "environnement créatif" de l'artiste, par une approche chronologique puis thématique: l'occasion de découvrir un véritable collectionneur.

La première partie de l'exposition, chronologique, permet de retracer la passion de Picasso pour les arts "primitifs" (1900-1973): ses collections, ses rencontres (dont la découverte primordiale d'un masque chez Derain en 1906), sa visite du Musée du Trocadéro, futur Musée de l'Homme, en 1907... De quoi avoir l'impression de partager son univers, de s'y projeter. Et effectivement, de comprendre que cette collection, au-delà de l'inspiration, constitue un univers quotidien pour Picasso.

La seconde partie est elle thématique et permet d'établir un parallèle entre les oeuvres de l'artiste et d'autres oeuvres de l'art non-occidental. Elle est divisée en trois thèmes: Archétypes, Métamorphoses et Le Ça (terme freudien: énergie psychique inconsciente ayant son origine dans la pulsion de vie, la libido, et la pulsion de mort). Les oeuvres de Picasso côtoient ainsi des sculptures, des totems, des masques (...) dont certains ont été offerts par des amis : Derain, Matisse, Apollinaire... Cette exposition est ainsi construite comme un véritable dialogue passionnant! Et il est très amusant de retrouver les détails des statues et masques dans les tableaux.

Picasso Primitif, depuis le 28 mars 2017 au Musée du Quai Branly et jusqu'au 23 juillet 2017

Fermeture le lundi

Le mardi, le mercredi, le dimanche: 11h - 19h

Le jeudi, le vendredi, le samedi: 11h - 21h

Tarifs:

Plein tarif: 10€, Tarif réduit: 7€

Billet jumelé (exposition + collections): 11€, tarif réduit 9€

Gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants de l'Union européenne jusqu'à 25 ans

 

Un grand merci au Musée du Quai Branly pour cette passionnante visite :)

Voir les commentaires

Voltaire Rousseau au Théâtre de Poche-Montparnasse: une reprise qui vaut vraiment le détour!

1 Mai 2017, 21:14pm

Publié par Claire

Il y a quelques jours, je me suis rendue pour la première fois au Théâtre de Poche-Montparnasse, dans l'un de mes quartiers préférés de Paris car il regorge de salles de spectacle et est toujours plein de vie. Et j'ai eu un véritable coup de coeur pour ce lieu très convivial et accueillant où l'on peut, avant le spectacle, boire un verre ou déguster des petits plats... et coup de chance dans mon cas, même rencontrer les comédiens avant leur spectacle! Mais ce coup de coeur a continué pendant la représentation de Voltaire Rousseau, une pièce écrite par Jean-François Prévand et reprise de nombreuses fois depuis sa création en 1991 car son succès de ne se dément pas.

Voltaire Rousseau au Théâtre de Poche-Montparnasse: une reprise qui vaut vraiment le détour!

Le point de départ de cette pièce? Rousseau, souffrant, rend visite à Voltaire dans sa demeure de Ferney, à côté de Genève: il veut savoir s'il est l'auteur du pamphlet anonyme l'accusant d'avoir abandonné ses cinq enfants. Ce point de départ présenté comme une enquête va progressivement permettre un véritable affront d'arguments des philosophes, tirés de leurs écrits: deux grands personnages aux pensées diamétralement opposées.

On assiste alors, petit à petit, à une véritable joute verbale, entre colère, émotion et parfois même rire. Une confrontation qui tourne parfois presque à la folie, dans un décor très simple permettant de se concentrer sur les mots, grâce à la mise en scène de Jean-François Prévand et Jean-Luc Moreau. C'était un vrai plaisir pour moi de retrouver Jean-Luc Moreau et Jean-Paul Farré, tous les deux également à l'affiche de L'Hôtel des Deux Mondes (que j'avais chroniqué ici), mais cette fois-ci dans des personnages tout à fait différents. 

La mise en scène permet de souligner qu'au-delà de la manière de penser, la manière d'être, de vivre tout simplement de Voltaire et Rousseau semble différente. Voltaire semble assez cynique, calme, le sourire aux lèvres - Jean-Paul Farré ayant toujours un visage très expressif - alors que Voltaire semble tantôt agité, colérique, voire même antipathique, tantôt fragilisé par la maladie. Comme si les corps reflétaient des conceptions opposées de la vie de tous les points de vue: la place de la religion, le rôle de la nature, le progrès, le théâtre, la musique... Tout est l'occasion d'un affront, de mots qui s'entrechoquent pour le plaisir du spectateur, non sans parfois provoquer le rire. Un texte qui trouve encore sa résonance aujourd'hui. 

Voltaire Rousseau

  •  De Jean-François PRÉVAND - Mise en scène de Jean-Luc MOREAU et Jean-François PRÉVAND
  •  DU 21 MARS AU 1er JUILLET 2017 - Du mardi au samedi 19h
  • Avec  Jean-Paul FARRÉ /  Jean-Luc MOREAU ou Jean-Jacques MOREAU
  •  
  •  Durée 1h15
  •  Relâches exceptionnelles les 17-18-19-20 et 23 mai
  •  De 10€ (-26 ans) à 32€
  • Renseignements et réservation ici 

Merci au Théâtre de Poche-Montparnasse pour l'invitation et la découverte de ce joli lieu :)

Voir les commentaires