Au bout de mes souliers

Le Jour d'avant de Sorj Chalandon : une lecture bouleversante

15 Novembre 2017, 20:00pm

Publié par Claire

Parfois, sans qu'on puisse vraiment l'expliquer, certaines lectures bouleversent plus que d'autres et emportent totalement leur lecteur. C'est le cas du dernier roman de Sorj Chalandon, Le Jour d'avant, qui m'a fait vivre une expérience assez étrange, un dilemme même : être partagée entre l'envie de continuer à le lire pour la beauté de l'écriture, et parce que je m'étais attachée aux personnages, et parfois l'envie de "respirer" un peu suite à des passages difficiles, laissant parfois le roman quelques jours de côté le temps, en quelque sorte, de "digérer" les émotions.

Mais revenons à l'histoire, une fiction très réaliste à partir d'un fait historique tout à fait réel : le 27 décembre 1974, un accident dans la fosse 3 bis de Saint-Amé (Liévin) provoque la mort de 42 mineurs, suite à un coup de grisou. Un accident qui, on le découvre au fil du roman, aurait pu être évité si certaines mesures de sécurité avaient été appliquées. Alternant entre deux périodes, 1974 et aujourd'hui, ce récit nous fait rentrer dans la peau de Michel Flavent, ayant perdu son grand frère Jojo qui travaillait dans cette mine contre l'avis de son père, agriculteur (il l'avait pourtant prévenu: "Tu sais quoi? disait mon père. Tu n'iras pas au charbon, tu iras au chagrin. Même si tu ne meurs pas. Même si tu survis à la poussière, aux galeries mal étayées, à la berline qui déraille, à la violence du marteau piqueur, à la passerelle glacée quand tu reviens un jour. Même si tu prends ta retraite sur tes deux jambes, tu ramèneras cette saloperie de charbon avec toi. Tu auras laissé du coeur au fond.") . Michel est obsédé par des mots écrits par la main de son père avant son suicide : "Venge-nous de la mine". Il collectionne tous les objets montrant le quotidien du mineur, a même une pièce secrète rien qu'à lui où il conserve les affaires de son frère, garde toutes les coupures de presse, et même sa femme Cécile n'y peut rien, la mine l'obsède, et ce dès leur premier rendez-vous. Cette vengeance et le souvenir de son frère, de leurs tours en mobylette, de leur passion commune pour la course automobile, hantent son existence jusqu'à la folie. Folie de plus en plus présente et exacerbée par la mort de sa femme et passionnante, que l'on découvre dans la seconde partie du roman que j'ai préférée et qui m'a tenue en haleine alors même que malgré la grande beauté de l'écriture, je commençais à trouver la première partie un peu répétitive dans l'évocation des souvenirs: j'ai été totalement surprise et j'ai absolument voulu savoir la suite, dévorant le reste du livre en une soirée.

Le Jour d'avant de Sorj Chalandon : une lecture bouleversante

Sorj Chalandon, en bon journaliste, a visiblement ici fait un travail de recherche remarquable et arrive vraiment à nous plonger dans l'univers de la mine et à nous faire vivre le quotidien du mineur. Un peu perdue dans les termes très spécifiques à la mine, j'ai même finalement moi-même cherché un glossaire pour être sûre de comprendre tous les mots et parce que ce roman a aiguisé ma curiosité. C'est ainsi que j'ai découvert le pain d'alouette, partagé par le mineur avec les enfants en rentrant chez lui, ce qui est bon signe puisqu'il est donc rentré vivant. Et c'est précisément cette plongée dans l'univers de la mine qui rend ce roman si intéressant et passionnant, au-delà du drame familial et judiciaire qui tient en haleine le lecteur.

 

Le Jour d'avant, Sorj Chalandon, Grasset, Août 2017, 20,90€.

J'ai reçu ce roman de la part de Price Minister (merci ! ) dans le cadre des Matchs de la Rentrée Littéraire . J'aime toujours participer à ces matchs car c'est toujours une belle découverte et les romans sont choisis avec beaucoup de soin. Retrouvez toutes les modalités de cette opération et les romans sélectionnés pour l'occasion ici. #MRL17 

 

Le Jour d'avant de Sorj Chalandon : une lecture bouleversante
Commenter cet article

Sarah Prudham 16/11/2017 07:07

Je le mets sans tarder dans ma to read list!

Claire 13/12/2017 23:23

Ravie d'avoir provoqué une envie de lecture. :)

A bientôt !